ACBF

Une agence spécialisée de l’Union africaine

Accueil | Qui sommes-nous

Qui sommes-nous

ACBF Staff

La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) est l’agence spécialisée de l’Union africaine pour le renforcement des capacités.

Ayant dirigé et fermement coordonné des programmes de renforcement des capacités pour 700 millions de dollars américains environ dans 48 pays et dans 8 communautés économiques régionales (CER) en Afrique depuis 1991, l’ACBF possède l’expérience nécessaire à en fait l’institution la mieux placée, experte en connaissances et avec les ressources humaines pouvant faciliter la mise en œuvre opportune des agendas de développement nationaux et continentaux. Dans son rôle d’agence de l’Union africaine spécialisée dans le renforcement des capacités, après 27 ans de travail sérieux, la Fondation est la mieux placée pour conseiller et soutenir les pays africains, les communautés économiques régionales et les institutions sur les étapes décisives à suivre pour développer les compétences pratiques urgemment requises pour la transformation économique du continent.

Notre travail de pointe (formé par des centaines de publications sur les connaissances) et celui de plusieurs de nos partenaires prouvent que les efforts pour le développement de l’Afrique sont contraints par des lacunes importantes en capacités, souvent sous la forme de manques de compétences cruciales, de déficits de leadership, de mentalités qui entravent et d’institutions faibles. Le manque de compétences pratiques dans des domaines cruciaux comme les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) et l’agriculture est aigu sur le continent.

L’Afrique a besoin d’une meilleure gouvernance pour que son ambition de transformation aboutisse, mais elle peut y arriver seulement en comblant les énormes déficits de compétences du continent dans des domaines comme l’ingénierie (l’Afrique a besoin de 4,3 millions d’ingénieurs supplémentaires pour résoudre ses problèmes infrastructuraux) et pour augmenter sa productivité agricole jusqu’au niveau requis (le continent a besoin de 1,6 millions de chercheurs et de scientifiques supplémentaires dans l’agriculture). Voici seulement quelques-uns des besoins urgents présentés dans les rapports récents de l’ACBF. 

Les besoins pour le développement de l’Afrique encouragent donc les bailleurs de fonds, les gouvernements, la société civile, le secteur privé et le monde académique à investir dans et à soutenir le travail de l’ACBF, non seulement pour son expérience inégalée en Afrique dans la gestion des ressources financières pour de vastes programmes de renforcement des capacités, mais aussi pour son expertise dans la recherche des preuves, dans la production de ressources de connaissances et dans le service de conseil technique indispensable pour les pays et les institutions africaines.

À l’ACBF, on va continuer à utiliser notre incomparable bagage dans la gestion des finances pour le développement, notre expérience importante dans le stockage des connaissances du fait du mélange exceptionnel des compétences de notre personnel, de nos partenariats stratégiques et de nos réseaux pour aider les pays et les institutions à identifier les besoins en capacités, à les conseiller pour combler leurs besoins en capacités et à trouver les connaissances et les ressources pour développer les capacités requises, pour les utiliser efficacement et les retenir pour réaliser leurs objectifs de développement de court et de long terme.

Notre vision est celle d’une Afrique capable d’atteindre son propre développement. Pendant la période 2017-2021, on travaille sans cesse dans ce sens, pour que les priorités de développement continentales de l’Afrique, comme l’Agenda 2063, soient efficacement atteintes, en fournissant un soutien spécifique pour chaque pays, en incitant le secteur privé et la société civile à contribuer efficacement au développement et à produire des connaissances fondées sur des preuves pour le renforcement des capacités.

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X
michael kors outlet michael kors handbags outlet