Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Home | What We Do | How We Do It | Subventions existantes

Subventions existantes

Projet:
Améliorer l’efficacité de la fonction publique au Tchad afin qu’elle puisse gérer l’agenda du développement du pays (PROFAP).
Institution:
The Republic of Chad
Couverture:
Pays -Tchad
Pays:
Tchad
Numéro du don:
274
Montant du don ($EU):
1 765 000
Date de signature:
30 juin, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

L’objectif du projet est de renforcer les aptitudes et les compétences des fonctionnaires au Tchad par l’amélioration de l’accès à la formation.

Projet:
Améliorer la résistance de l’économie mauritanienne aux chocs internes et externes en vue de l’atteinte des résultats du « Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CMAP III) »
Institution:
République Islamique de Mauritanie
Couverture:
Pays - Mauritanie
Pays:
Mauritanie
Numéro du don:
273
Montant du don ($EU):
3 000 000
Date de signature:
30 juin, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants: (i) Améliorer les connaissances analytiques du Centre Mauritanien d'Analyse de Politiques (CMAP) pour résoudre les problèmes émergents identifiés comme priorités de développement en Mauritanie ; (ii) Améliorer l'environnement institutionnel de la politique agricole pour une productivité durable ; (iii) Renforcer les capacités de gestion de l'administration publique en vue d’une mise en œuvre effective et efficace des politiques et programmes économiques ; (iv) Améliorer l'analyse et la gestion des politiques de l'emploi des jeunes.

Projet:
Promouvoir une administration publique efficace en Afrique et mettre en œuvre les réformes de cette administration d’une manière cohérence et complète (CAFRAD II)
Institution:
Le Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour Le Développement
Couverture:
Continentale - Afrique
Pays:
Maroc
Numéro du don:
272
Montant du don ($EU):
2 000 000
Date de signature:
27 juin, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

Le projet vise les objectifs suivants : (i) Renforcer les capacités humaines et institutionnelles du CAFRAD en vue d’améliorer son efficacité ; (ii) Améliorer les connaissances et les compétences des experts du secteur public dans les pays africains pour une meilleure mise en œuvre des programmes de réforme ; (iii) Apporter une nouvelle compréhension et de nouvelles connaissances par le biais de la recherche sur les réformes de l'administration publique en Afrique.             

 

Projet:
Renforcer les capacités en gestion économique afin de réussir la mise en œuvre du Plan à moyen terme
Institution:
Le gouvernement de la République du Zimbabwe
Couverture:
Pays - Zimbabwe
Pays:
Zimbabwe
Numéro du don:
270
Montant du don ($EU):
5 000 000
Date de signature:
06 juin, 2012
Durée:
2012 - 2017
But du projet:

 Le projet se concentre sur les priorités stratégiques pour le renforcement des capacités identifiées par la GOZ qui sont : (i) Consolider la gestion économique à travers des initiatives de renforcement des capacités pour les ministères et les institutions connexes responsables de la gestion économique ; (ii) Renforcer à nouveau les capacités en ressources humaines et institutionnelles du secteur public afin de soutenir la mise en œuvre du Plan à moyen terme.

Projet:
Améliorer les efforts en intégration régionale et en coopération internationale (MORIIC)
Institution:
Le gouvernement de la République du Zimbabwe
Couverture:
Régionale
Pays:
Zimbabwe
Numéro du don:
269
Montant du don ($EU):
2 000 000
Date de signature:
06 juin, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

Le but du projet est de renforcer l'efficacité et l'efficience internes de MoRIIC dans l’accomplissement de son mandat. Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : (i) Renforcer l'intégration régionale ; (ii) Améliorer la coordination de l'aide au développement. Ces objectifs spécifiques ont été répartis dans un programme de quatre ans.    

Projet:
Renforcer les aptitudes et les compétences des responsables du secteur public en gestion macroéconomique et en gestion des finances publiques (SSCBP)
Institution:
Le gouvernement de la République du Soudan du Sud
Couverture:
Pays - Soudan du Sud
Pays:
South Sudan
Numéro du don:
268
Montant du don ($EU):
2 250 000
Date de signature:
06 juin, 2012
Durée:
2012 - 2015
But du projet:

 Les objectifs spécifiques sont : (i) Améliorer les aptitudes et les compétences pour soutenir la gestion des finances publiques et les institutions fiduciaires; (ii) Renforcer les systèmes dans les institutions publiques qui sont au centre de la gestion fiduciaire.

Projet:
Améliorer la participation active des femmes africaines dans les processus de développement (WUA Phase II)
Institution:
« Women’s University in Africa (WUA) »
Couverture:
Continentale - Africa
Pays:
Zimbabwe
Numéro du don:
267
Montant du don ($EU):
3 000 000
Date de signature:
06 juin, 2012
Durée:
2012 - 2017
But du projet:

De manière spécifique, le projet vise à : (i) Améliorer l'efficacité opérationnelle du WUA ; (ii) Accroître l'accès aux connaissances, aptitudes et compétences des femmes africaines économiquement désavantagées et marginalisées ; (iii) Créer un environnement propice au partage des connaissances et au réseautage.

Projet:
Améliorer la gouvernance financière à Djibouti par le renforcement de l’audit et du contrôle dans le secteur public (GFID)
Institution:
La République de Djibouti
Couverture:
Djibouti
Pays:
Djibouti
Numéro du don:
266
Montant du don ($EU):
2 700 000
Date de signature:
12 mai, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

Pour atteindre son objectif, le projet entend soutenir les institutions clés impliquées dans la chaîne de contrôle, principalement l’Inspection Générale de l'État - IGE, la Cour des comptes, la Cour suprême, le Parlement, les services de l'Inspecteur général des finances, les services de l’Inspecteur général de la santé afin d’améliorer leurs performances, d’accroître la démocratie, l'éthique, l'efficacité et la responsabilité dans l'utilisation et la gestion des fonds publics. Les objectifs immédiats du projet sont les suivants : (i) Renforcer les capacités humaines en vue d’améliorer le professionnalisme des auditeurs, des députés et du personnel du Parlement ; (ii) Renforcer l'environnement juridique et améliorer les systèmes et les processus ; (iii) Améliorer les communications et les activités de sensibilisation ; (iv) Renforcer la recherche et la diffusion des meilleures pratiques d’audit ; (v) Renforcer les capacités institutionnelles des entités impliquées.                   

Projet:
Améliorer les performances et l’efficacité du secteur public dans les pays de la sous-région d’Afrique Centrale francophone par le renforcement des compétences des analystes des politiques économiques et des gestionnaires de l’économie (GPE Yaoundé Phase
Institution:
Universite De Yaoundé II (Cameroun)
Couverture:
Régionale - Afrique Centrale (Francophone)
Pays:
Cameroun
Numéro du don:
262
Montant du don ($EU):
2 940 000
Date de signature:
12 avr, 2012
Durée:
2012 - 2016
But du projet:

Le but de ce projet sera atteint à travers les objectifs suivants : (i) Renforcer les capacités opérationnelles de l'université de Yaoundé II à Soa afin de lui permettre de mettre en œuvre le programme GPE ; (ii) Renforcer les compétences des gestionnaires et des analystes des politiques économiques ; (iii) Développer le partage des connaissances avec les programmes similaires en Afrique et dans le monde.

Projet:
Contribuer à générer et à partager les connaissances entre les universitaires africains (CODESRIA)
Institution:
Le Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique (CODESRIA)
Couverture:
Continentale - Afrique
Pays:
Sénégal
Numéro du don:
263
Montant du don ($EU):
2 000 000
Date de signature:
12 avr, 2012
Durée:
2012 - 2015
But du projet:

Le but de la Phase II du projet de renforcement des capacités du CODESRIA est d'améliorer la qualité de la recherche et des résultats de recherche des universitaires africains, afin de contribuer à la production des connaissances qui : (a) seront une contribution importante à la connaissance mondiale sur la gouvernance et le développement;  (b) aideront à trouver des solutions aux défis de développement auxquels l’Afrique fait face. Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : (i) Renforcer les capacités en recherche et les compétences en rédaction des jeunes chercheurs africains, afin qu'ils puissent mener une recherche de qualité qui aidera à relever les défis du développement en Afrique ; (ii) Familiariser les jeunes chercheurs avec la nature multidisciplinaire de la recherche en sciences sociales en Afrique ; (iii) Amener les jeunes chercheurs à travailler dans des réseaux au-delà des barrières liées à la discipline, à la géographie et à la langue pour alléger le poids de la science et assurer la présence de l’Afrique dans le débat scientifique mondial ; (iv) Renforcer les centres de recherche pour leur permettre d'être des hôtes, des partenaires et des relais efficaces des programmes de recherche en renforcement des capacités du CODESRIA.

Pages

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X