Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Home | What We Do | How We Do It | Subventions existantes

Subventions existantes

Projet:
Accroître les efforts en analyse et formulation des politiques économiques en vue du développement économique du Kenya (KIPPRA Phase III)
Institution:
Kenya Institute for Public Policy Research and Analysis
Couverture:
Kenya
Pays:
Kenya
Numéro du don:
252
Montant du don ($EU):
2 000 000
Date de signature:
01 déc, 2010
Durée:
2010 - 2015
But du projet:

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : (i) Renforcer les capacités de KIPPRA afin qu’il puisse mener une recherche de qualité et apporter un appui au gouvernement et à d’autres parties prenantes en matière de politiques économiques; (ii) Renforcer les capacités du gouvernement, du secteur privé et de la société civile en formulation et en analyse des politiques économiques ; (iii) Renforcer les capacités de KIPPRA en communication pour permettre à l’Institut de répondre à des questions de politiques économiques au niveau national; (Iv) Renforcer les partenariats et les réseaux de l'Institut ; (v) Renforcer les capacités institutionnelles de KIPPRA afin qu’il puisse soutenir efficacement le processus des politiques économiques et assurer sa propre durabilité.

 

Projet:
Contribuer avec efficacité à promouvoir et à influencer la création d’un environnement institutionnel compétitif dans la région d’Afrique de l’Est (EABC)
Institution:
« The East African Business Council (EABC) » La Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF)
Couverture:
Régionale - Afrique de l’Est
Pays:
Tanzanie
Numéro du don:
247
Montant du don ($EU):
1 800 000
Date de signature:
23 juil, 2010
Durée:
2010 - 2014
But du projet:

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : (a) Renforcer les capacités humaines et institutionnelles de l’EABC; (b) Stimuler la croissance du secteur privé dans la région d’Afrique de l’Est ; (c) Étendre la participation et les opportunités du secteur privé au processus d’intégration en Afrique de l’Est

Projet:
Contribuer, en impliquant à la base toutes les parties prenantes, à des processus consultatifs et participatifs pour le développement, y compris la mise en œuvre et la revue des politiques économiques et programmes de développement en Tanzanie (TGDLC)
Institution:
The Tanzania Global Development Learning Centre (TGDLC)
Couverture:
Pays - Tanzanie
Pays:
Tanzanie
Numéro du don:
248
Montant du don ($EU):
500 000
Date de signature:
23 juil, 2010
Durée:
2010 - 2014
But du projet:

Le « Tanzania Global Development Learning Centre (TGDLC) » est une sous composante du renforcement des capacités placée sous les services de la Présidence en charge de la gestion du service public. Membre du « Global Development Learning Network (GDLN) », le TGDLC est l'un des dix premiers pôles technologiques de renforcement des capacités établis dans différentes régions du monde et fait partie de plus de 130 centres de communication pour le développement existants sur six continents sous le GDLN et travaillant en réseau. Les installations du TGDLC permettent aux décideurs et aux professionnels et praticiens de niveau intermédiaire d'accéder à de nombreuses connaissances et expériences disponibles dans le monde et de les partager à travers le système mondial de communication. En plus de l'apprentissage par les pairs et du partage des informations/connaissances, l'objectif global de TZ-CLK-NET est de promouvoir l’implication et la participation de toutes les parties prenantes au débat national sur les questions clés d'intérêt national, y compris la formulation, la mise en œuvre et la revue des politiques économiques et programmes de développement à travers un processus consultatif. 

Projet:
Améliorer la recherche et l’analyse en politiques économiques au Zimbabwe dans le but de contribuer à une formulation des politiques économiques soutenue par des faits, y compris un appui en conseils sur les politiques économiques en faveur de l’agenda du
Institution:
The Zimbabwe Economic Policy Analysis and Research Unit (ZEPARU)
Couverture:
Zimbabwe
Pays:
Zimbabwe
Numéro du don:
246
Montant du don ($EU):
2 000 000
Date de signature:
04 fév, 2010
Durée:
2010 - 2014
But du projet:

Les objectifs spécifiques du projet sont : (i) Proposer au gouvernement du Zimbabwe et à d'autres parties prenantes d’autres choix de politiques économiques  et des compromis fondés sur des preuves; (ii) Consolider les acquis en matière de renforcement des capacités des ministères clés en charge de l’économie et de la gestion et des organismes gouvernementaux à vocation économique, y compris le renforcement des capacités institutionnelles du ZEPARU; (iii) Fournir à l'État et à d'autres parties prenantes des conseils professionnels axés sur la demande sur les questions émergentes de développement ; (iv) Continuer à renforcer les partenariats et les réseaux avec d'autres centres de recherche nationaux, régionaux et internationaux et d'autres organisations.         

Projet:
Projet de Renforcement des Capacités des Organizations Féminines, (RECOFEM II)
Institution:
Le Gouvernement De La Republique Du Mali, La Coordination Des Associations et ONG Feminines Du Mali (CAFO), L’Association D’ Appui A L’Epanouissement De La Femme (AAEF-YIRIBA SUMA), Le Groupe Pivot Droits Et Citoyennete Des Femmes
Couverture:
Pays - Mali
Pays:
Mali
Numéro du don:
240
Montant du don ($EU):
1 500 000
Date de signature:
29 mai, 2009
Durée:
2009 - 2014
But du projet:

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants: (i) Renforcer les capacités

humaines et institutionnelles du RECOFEM concernant la formation sur les questions de genre et d’analyse des politiques ; (ii) Renforcer les capacités humaines et institutionnelles du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFER), et celles des organisations féminines dans le domaine de la gestion du développement ; (iii) Développer un programme de travail basé sur les défis auxquels fait face le pays et sur les besoins spécifiques des organisations féminines ; (iv) Accroître la visibilité du RECOFEM à travers sa participation aux débats publics sur les problèmes économiques et sociaux au niveau national.

Projet:
Renforcer l’interface entre l’État du Ghana et les acteurs non étatiques à l’effet de contribuer à la consolidation de la gouvernance démocratique, à une rapide réduction de la pauvreté, à l'augmentation de la croissance et au développement durable (IDE
Institution:
Institut de gouvernance démocratique (IDEG)
Couverture:
Pays - Ghana
Pays:
Ghana
Numéro du don:
241
Montant du don ($EU):
1 700 000
Date de signature:
08 avr, 2009
Durée:
2009 - 2014
But du projet:

Le but de l'IDEG-PAC II est de contribuer à une interface soutenue entre les acteurs étatiques et non-étatiques afin de promouvoir le développement durable au Ghana. Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : (i) Renforcer les capacités institutionnelles de l'IDEG pour lui permettre de continuer d’être le porte flambeau de l'interface durable entre les acteurs étatiques et non étatiques; (ii) Consolider l'interface entre l'État et les acteurs non étatiques; (iii) Renforcer les analyses en matière de politiques et de recherche à l’intention des acteurs non étatiques bien avertis, en même temps que le plaidoyer et les efforts de lobbying; (iv) Renforcer davantage les capacités de l'interface des acteurs à la fois étatiques et non étatiques.

 

Projet:
Consolider les acquis de la première phase de ce projet et amener ainsi l’ERDI à être un centre de référence pour la recherche et l’analyse des politiques économiques en Éthiopie (ERDI II)
Institution:
The Ethiopian Development Research Institute (EDRI)
Couverture:
Ethiopia
Pays:
Ethiopie
Numéro du don:
234
Montant du don ($EU):
1 400 000
Date de signature:
09 sep, 2008
Durée:
2008 - 2014
But du projet:

L'objectif global du projet est de renforcer les capacités de l’ERDI afin qu’il puisse bien remplir son mandat qui consiste à prodiguer des conseils en matière de politiques économiques au gouvernement de l'Éthiopie et à d'autres parties prenantes, contribuant ainsi à la réalisation du Plan de développement accéléré et durable du pays pour mettre un terme à la pauvreté 2006-2010 (PASDEP). Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants: (i) Renforcer les capacités institutionnelles et humaines de l'EDRI ; (ii) À partir de la recherche, proposer des choix de politiques économiques et sensibiliser le public sur les questions économiques et de développement auxquelles font face le gouvernement de l'Éthiopie et d'autres parties prenantes ; (iii) Mettre en place de nouveaux réseaux et liens avec d'autres instituts d’analyse des politiques de développement nationaux, régionaux et internationaux, tout en approfondissant les réseaux et liens déjà existants.

Projet:
Contribuer au renforcement des études en économie au niveau du doctorat en Afrique subsaharienne (AERC-CPP II)
Institution:
The African Economic Research Consortium (AERC), INC.
Couverture:
Continentale - Afrique subsaharienne
Pays:
Kenya
Numéro du don:
226
Montant du don ($EU):
3 500 000
Date de signature:
14 mar, 2008
Durée:
2008 - 2014
But du projet:

L'objectif général du PCC Phase II est de continuer à développer un programme de doctorat internationalement reconnu qui améliore les capacités du continent en recherche économique, en gestion du développement, en enseignement universitaire et qui est rentable et adapté aux besoins de développement de l'Afrique. C’est ainsi que les objectifs spécifiques du programme sont les suivants : (i) Consolider les acquis des cinq premières années en renforcement des capacités individuelles et institutionnelles dans le domaine de l’enseignement et de la recherche ; (ii) Poursuivre l'innovation dans la formation au niveau du doctorat en vue de produire des docteurs en économie internationalement reconnus, mais bien adaptés à leur contexte ; (iii) Accroître le pool des professionnels de l’économie à un taux rentable, et améliorer ainsi la durabilité du programme.

 

Projet:
Améliorer l’efficacité du secteur public en Afrique subsaharienne à travers le renforcement des capacités d’analyse des politiques économiques et de gestion (EPM Mozambique)
Institution:
« Eduardo Mondlane University (UEM) »
Couverture:
Continentale - Afrique subsaharienne
Pays:
Mozambique
Numéro du don:
210
Montant du don ($EU):
2 200 000
Date de signature:
01 aoû, 2007
Durée:
2007 - 2014
But du projet:

Le but  du « Economic Policy Management Program Mozambique (EMP-Mozambique) » (Programme de gestion des politiques économiques, Mozambique (EMP-Mozambique) est d’améliorer les performances du secteur public dans les cinq pays lusophones d’Afrique en analyse, formulation et gestion des politiques économiques. Ce but sera atteint à travers les trois objectifs immédiats suivants : (i) Renforcer les capacités institutionnelles et humaines de la faculté d’économie de l’université Eduardo Mondlane ; (ii) Former en gestion des politiques économiques et selon les normes internationales, 120 responsables d’analyse des politiques économiques dans les pays lusophones d’Afrique ; (iii) Mettre en réseau EPM-Mozambique avec des institutions similaires en Afrique et dans le monde afin qu’il puisse apprendre de leurs expériences.

Projet:
Renforcer les capacités en vue d’entreprendre l’analyse et la recherche en politiques économiques en Zambie (ZIPAR)
Institution:
Institut zambien de recherche et d’analyse des politiques (ZIPAR)
Couverture:
Pays - Zambie
Pays:
Zambie
Numéro du don:
150
Montant du don ($EU):
1 500 000
Date de signature:
23 aoû, 2005
Durée:
2005 - 2014
But du projet:

Le but du « Zambia Institute for Policy Analysis and Research (ZIPAR) Project » est d’améliorer la gouvernance économique en Zambie. Les objectifs immédiats du projet ZIPAR sont les suivants : (i) Mettre en place un institut semi-autonome de recherche et d’analyse des politiques économiques ; (ii) Assurer la formation des responsables gouvernementaux ; (iii) Mener des recherches dans les domaines de la formulation et de la gestion des politiques économiques ; (iv) Prodiguer au gouvernement des conseils en politiques économiques et promouvoir, sur ce sujet, le dialogue avec la Zambie à travers des ateliers de diffusion, des conférences et des publications.

Pages

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X