ACBF

Facebook Twitter Linkedin Youtube 

Il faut plus d'investissements pour que les universités africaines soutiennent les plans de développement

Harare, Zimbabwe
20 nov, 2017

« Davantage d'investissements et de partenariats sont nécessaires pour renforcer les universités africaines afin qu’elles produisent des résultats de recherche pertinents pour la mise en œuvre effective des plans de développement mondiaux, régionaux et nationaux. » Ceci est une importante prise de conscience provenant d'une présentation du Secrétaire exécutif de l'ACBF, Pr. Emmanuel Nnadozie, à plus de 150 leaders du monde des affaires, de l'industrie, du développement et des gouvernements réunis récemment à Washington pour la 12e conférence annuelle sur les Intersections de l'éducation commerciale et du développement économique du Global Business School Network (GBSN). L'événement a été coorganisé par l'Université américaine Kogod School of Business, l'École de commerce de l'Université George Washington et l'École de commerce Robert H. Smith de l'Université du Maryland.

La présentation du professeur Nnadozie, qui portait sur « l'enseignement supérieur en tant que moteur du développement durable » est extrêmement facile à saisir et à parcourir. Obtenez-la ici sur le compte Slide Share de l'ACBF.

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique , ,

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF , ,

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana , ,

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi , ,

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.

 


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA , ,
1
2
3
4
5
X
michael kors outlet michael kors handbags outlet