Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Accueil | Media | News | L'ACBF lance son Rapport 2019 sur les capacités en Afrique

L'ACBF lance son Rapport 2019 sur les capacités en Afrique

Yaoundé
Cameroun
08 mar, 2019

« La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), l'agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités, a relevé que les faiblesses institutionnelles et le leadership insuffisant sont les principaux obstacles à la réalisation de l'Agenda 2063, » a déclaré à Yaoundé le Secrétaire exécutif de l'ACBF, le Professeur Emmanuel Nnadozie, lors du lancement du Rapport sur les capacités en Afrique 2019 (RICA 2019) intitulé : « Promouvoir un leadership transformateur pour le développement de l’Afrique. »

L’Agenda 2063 est un cadre stratégique pour la transformation socio-économique du continent au cours des 44 prochaines années. Il a pour appui et perspective l’accélération de la mise en œuvre des initiatives continentales passées et actuelles en faveur de la croissance et du développement durable. Pr Nnadozie a déclaré que ce rapport, le septième de la série, mesure les capacités des pays africains à poursuivre leur programme de développement, en se concentrant sur les déterminants clés des capacités de développement.

« Le renforcement des institutions est la clé du développement et de la formation de leaders en transformation. Les efforts de renforcement des capacités doivent donc cibler les plus hauts dirigeants politiques, entre autres les plus hauts responsables des secteurs public et privé. Les gouvernements africains doivent investir massivement dans l'acquisition de compétences dans leurs services publics. Les capacités, les systèmes et les processus doivent être renforcés au sein des unités de planification économique et des finances ainsi que des entités responsables des stratégies sociales, de santé et d'éducation », a déclaré Pr Nnadozie.

Le Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF, M. Ken Ofori-Atta, Ministre ghanéen des finances, présent lors du lancement, a déclaré que la transformation du leadership en Afrique était une tâche ardue exigeant des ressources et un engagement considérables de la part des dirigeants politiques, d’entreprises, religieux et traditionnels.  « Le faisceau de renforcement des capacités pour les résultats et extrants demeure le plus faible. Comment pouvons-nous donc nous mobiliser pour corriger cela? C’est ce que ce rapport fera pour nous. Le rapport nous dit que tout tourne autour des gens. Par conséquent, en tant que dirigeants, nous devons renforcer le capital social, la capacité des dirigeants politiques, des organisations de la société civile, des fonctionnaires, etc. », a-t-il déclaré.

S'exprimant également lors du lancement du RICA 2019, le Ministre des Finances du Cameroun, M. Louis Motaze, a assuré que le gouvernement camerounais en ferait un usage judicieux pour assurer la bonne gouvernance.

Le président du Rwanda, Paul Kagame, cité dans le RICA 2019, a déclaré: « Ce rapport est particulièrement opportun dans le contexte des réformes institutionnelles et financières de l'Union africaine. Les étapes cruciales de l'Agenda 2063 et des Objectifs de développement durable approchent rapidement. Nous sommes également sur le point de mettre en service la fameuse zone de libre-échange continentale africaine. Réaliser ces initiatives nécessite un leadership continu et transformateur », a-t-il déclaré.

Le président Paul Kagame a rédigé l'avant-propos du Rapport sur les capacités en Afrique 2019.

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X