Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Home | Media | News | Renforcer les capacités de gestion axée sur les résultats de développement en Afrique

Renforcer les capacités de gestion axée sur les résultats de développement en Afrique

Dakar
Sénégal
11 juil, 2018

Dakar, le 9 juillet 2018. Du 26 au 28 juin 2018, la deuxième réunion du Conseil exécutif de l'AfCoP (Communauté africaine des pratiques) a été organisée à Dakar (Sénégal) avec pour objectif de discuter des moyens de développer une institution de GRD en Afrique.

La réunion a été convoquée par les dirigeants de l'AfCoP et organisée avec l’appui de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) et de la Banque africaine de développement (BAD). La présence de l'ACBF était d'une importance stratégique car c'était une opportunité pour l'ACBF de présenter la proposition de projet provisoire de la phase II aux dirigeants de l'AfCOP pour validation. L'AfCOP a demandé à l'ACBF de coordonner pleinement la phase II du projet en son nom après que l'ACBF a coordonné avec succès la composante de gestion des connaissances de la phase I. L'ACBF a réaffirmé son rôle dans la mise en œuvre de la phase II de l'AfCoP.

La réunion a été officiellement ouverte par M. Oumar Samba Ba (Secrétaire Permanent Adjoint au Cabinet du Président de la République du Sénégal) qui a réitéré l'engagement de S.E. M. Macky Sall (Président de la République du Sénégal) à soutenir l'AfCoP et en être le champion ; toutes les mesures nécessaires sont prises pour assurer l’établissement du siège de l'AfCoP au Sénégal.

Le résultat immédiat de la réunion a été un résumé des délibérations approuvées par les dirigeants de l'AfCOP, soulignant les questions clés à traiter qui comprenaient le suivi des processus administratifs pour l’établissement du siège de l'AfCoP à Dakar (Sénégal), l’organisation de réflexions sur les succès et les défis connus jusqu'à présent pour le Forum africain sur la GRD, la planification d'une session de formation des formateurs en GRD, la préparation à la phase II du projet AfCoP et l’appui au développement et à la mise en œuvre du plan stratégique de l'AfCoP (2019-2022).

L'ACBF était bien représentée par le Dr Thomas Munthali (Directeur du Département des Connaissances et apprentissage), qui a assuré les participants de l'engagement de l'ACBF à soutenir l'AfCoP et sa durabilité en s'appuyant sur l'orientation stratégique de l'ACBF qui vise à soutenir les organismes continentaux, les communautés économiques régionales et les pays dans la réalisation de leurs résultats de développement. Il a partagé les résultats tangibles obtenus par la Phase I de l'AfCoP et a souligné que la Phase II serait bâtie sur les réalisations existantes et les leçons apprises.

M. Samuel Blazyk (analyste principal des résultats, à la BAD), représentant de la BAD, a souligné l'importance de la deuxième réunion du Conseil exécutif de l'AfCoP qui devrait servir de plate-forme pour discuter et convenir des prochaines étapes menant au renforcement de l'AfCoP en tant qu'institution autonome.

M. Mamadou Lamine N'Dongo (Président de l'AfCoP) a souligné la nécessité pour l'AfCoP de devenir la principale institution africaine de GRD. Les membres ont été particulièrement encouragés à être des agents de changement et à promouvoir les valeurs et le mandat de l'AfCoP dans leurs pays et institutions respectifs en vue de la transformation socio-économique de l'Afrique.

La réunion a rassemblé plus de 30 participants représentant principalement les membres du Conseil exécutif de l'AfCoP. Étaient également présents des représentants du Bureau du Président de la République du Sénégal et du Ministère de l'Economie et des Finances du Sénégal, des représentants de la BAD et de l'ACBF ainsi que des membres de l'AfCoP au Sénégal.

 

 

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Tsitsi Chakonza

La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique
Harare, Zimbabwe
+263-4 304663, 304622, 332002, 332014 ; poste : 273
Email : T.Chakonza@acbf-pact.org

À propos de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF)

La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) est l’agence spécialisée de l'Union africaine en matière de renforcement des capacités.

Après avoir lancé et coordonné efficacement des programmes de renforcement des capacités d'une valeur de plus de 700 millions de dollars américains dans 45 pays et 8 communautés économiques régionales (CER) en Afrique depuis 1991, l’ACBF a rassemblé l'expérience requise qui en fait l'institution incontournable en matière des connaissances spécialisées et de ressources humaines pour conseiller et appuyer les pays africains, les CER et les institutions sur des mesures décisives à prendre pour développer de toute urgence les compétences pratiques nécessaires pour la transformation économique du continent.

Les preuves provenant de notre travail de pointe (constitué des centaines de publications en matière de connaissances) et du travail de plusieurs partenaires montrent que les efforts de développement de l'Afrique sont entravés par de graves déficits de capacités se présentant souvent sous la forme de pénuries de compétences critiques, de déficits de leadership, d'entraves dues aux mentalités et aux institutions faibles. La pénurie de compétences pratiques sur le continent est importante dans des domaines clés tels que la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STEM) et l'agriculture.

À l’ACBF, nous continuerons à utiliser notre expérience inégalée dans la gestion des mécanismes financiers pour le développement, notre vaste expérience en collecte des connaissances grâce à la combinaison de compétences exceptionnelles de notre personnel de base ainsi qu'à nos solides partenariats et réseaux stratégiques pour aider les pays et les institutions à identifier leurs besoins en capacités, les conseiller sur la façon de pallier à ces faiblesses de capacités et trouver les connaissances et ressources nécessaires pour développer les ressources de capacité requises, les utiliser efficacement et les conserver en vue d’atteindre leurs objectifs de développement à court et à long terme.

Notre vision est celle d’une Afrique capable de réaliser son propre développement.

Soutenez ce travail crucial

Tirer parti de vos efforts pour la transformation de l'Afrique, ou

Devenez notre Partenaire en écrivant à :

B.Kone@acbf-pact.org (pour nous appuyer avec des ressources pour le renforcement des capacités en Afrique)

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X