Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Home | What We Do | How We Do It | Grants | Projects Regions | Afrique de L’ouest Et Centrale | Programme de Réformes des Marchés Publics dans l’espace UEMOA (PRMP-UEMOA)

Programme de Réformes des Marchés Publics dans l’espace UEMOA (PRMP-UEMOA)

  • Nom du projet:
    Programme de Réformes des Marchés Publics dans l’espace UEMOA (PRMP-UEMOA)
    Institution :
    Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
    • Champ de Compétence:
      Administration et gestion des affaires publiques
    projet Région :
    Afrique de l’Ouest et centrale
    Pays :
    Burkina Faso
    statut :
    Fermé
    Numéro du don:
    209
    Montant du don ($EU):
    2 000 000
    Date de l'engagement:
    2007
    Date de clôture:
    2012
    introduction:

    L'objectif du projet consistait à consolider la première phase (cadre réglementaire financé par la Banque mondiale entre 2002 et 2005) en: (a) mettant effectivement en application les règles communautaires adoptées par l'UEMOA en décembre 2005; (b) intégrant ces règles dans les législations nationales des huit pays membres de l'UEMOA; (c) mettant en place un système d'information sous-régional; (d) renforçant les capacités de passation des marchés publics des opérateurs économiques de la sous-région; et (e) renforçant les capacités de l'UEMOA en matière de suivi de la mise en œuvre de la réglementation.

    Description du projet:

    The goal of the project was to consolidate the first phase (regulatory framework financed by the World Bank between 2002 and 2005) by: (a) effectively implementing the community regulations adopted by UEMOA in December 2005; (b) incorporating these regulations into the national legislations of the eight member states of UEMOA; (c) establishing a sub-regional information system; (d) building the public procurement capacity of economic operators in the sub-region; and (e) building the capacity of UEMOA in monitoring the implementation of the regulations.

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X