ACBF

Une agence spécialisée de l’Union africaine

Accueil | What We Do | How We Do It | Knowledge Learning | Knowledge Forums | Online Discussion | Capital Social Et Pauvreté : Cadre Conceptuel Et ’Evidences

Capital Social Et Pauvreté : Cadre Conceptuel Et ’Evidences

Presenter/s: 
Dr. Barassou Diawara
Venue: 
2 Fairbairn Drive Mt. Pleasant, ACBF Boardroom
Date: 
23 mai, 2014
Time: 
11:00 – 13:00 Hrs


Résumé

Au cours des deux dernières décennies, le concept de capital social a été activement vulgarisé par les universitaires, notamment les économistes, les sociologues, les politologues et les décideurs. Cette notion est considérée comme un facteur important qui explique le niveau de développement des nations, la richesse des individus et des ménages et le bien-être des communautés. Certains chercheurs soutiennent même que le capital social est plus important pour le bien-être des ménages que le capital humain.

L’objectif du séminaire « casse-croûte » et des notes y afférantest de montrer, de manière empirique, que les relations d’association, les normes et la cohésion sociales sont importantes en ce qu’elles expliquent en partie l’état de pauvreté des individus. Pour atteindre cet objectif, nous allons discuter de  l’importance accordée à la notion de capital social, ainsi que du fait que ce concept ait été récemment remis au goût du jour. Nous allons également explorer quelques-unes des définitions de ce concept et les champs qu’il recouvre et expliquer les mécanismes par lesquels le capital social peut avoir une incidence sur le bien-être et, par voie de conséquence, sur la pauvreté.

Notre discussion va s’appuyer sur des preuves macro et micro économiques. Les preuves micro-économiques sont tirées d’un  article de fonds écrit par le présentateur sur la relation entre le capital social et la pauvreté au Sénégal. Nous exploitons l’enquête Sénégalaise auprès des ménages de 2005 pour calculer un indice de capital social et montrons qu’il existe une corrélation entre cet indice et la situation  économique des ménages.

La présente communication va également mettre en évidence le rôle du renforcement des capacités dans le débat sur l’importance du capital social en Afrique avant de tirer quelques enseignements.

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X
michael kors outlet michael kors handbags outlet