Une agence spécialisée de l’Union africaine

ACBF

Home | Our Work | How We Do It | Technical Support Advisory Services | Technical Support | Plan australien d’action communautaire en Afrique

Plan australien d’action communautaire en Afrique

Le Plan australien d’action communautaire en Afrique

Le Plan australien d’action communautaire en Afrique (AACES) est un programme de partenariat entre le Gouvernement australien (DFAT), dix ONG australiennes et leurs partenaires africains. Le Plan a débuté en 2011 en tant que programme de partenariat de 5 ans financé par le gouvernement australien à 90 millions $. Il s’achèvera en juin 2016.

Ce programme est multisectoriel et transversal, offrant des résultats durables dans les domaines de la santé maternelle et infantile, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, et une augmentation de la productivité agricole. Le programme place également un fort accent sur le problème des inégalités (préjugés sexistes, discrimination envers les handicapés, relations de pouvoir). Les activités du programme incluent le renforcement des capacités des citoyens et des communautés, et l’amélioration de la réactivité des détenteurs d'obligations.

L’AACES a tiré parti des ressources partagées au sein du partenariat, en encourageant la collaboration entre les ONG locales et internationales et la collaboration active entre la société civile et le DFAT. L’on prévoit qu’il améliorera les résultats de développement pour près de 1 million de personnes marginalisées en Afrique.

La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique(ACBF) a été contractée en janvier 2012 par le DFAT comme gestionnaire des installations de l’AACES. A ce titre, l'ACBF assure la gestion et l’appui technique au programme. Depuis 2011, 2.378.468 personnes ont bénéficié du programme AACES, parmi lesquelles 1.491.231 femmes et filles.

Renforcement des capacités organisationnelles des organismes sans but lucratif locaux en Afrique

La Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) a été créée le 9 février 1991, comme une organisation panafricaine sans but lucratif, grâce à un partenariat entre les pays africains et leurs partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement en tant que mécanisme de mise en commun des ressources pour appuyer le renforcement des capacités en Afrique. L'ACBF est en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates pour lancer une nouvelle initiative visant à renforcer les capacités organisationnelles des organisations africaines à fort potentiel en vue d’améliorer leur efficacité et leur performance. Cela devrait aboutir à une plus grande reconnaissance et à des partenariats plus solides avec les partenaires au développement. Dans le cadre de cette initiative, l'ACBF travaillera avec des organismes sélectionnés pour évaluer leurs besoins capacitaires et développer un plan de renforcement des capacités.

Ken Ofori Atta

Le partenariat entre le Ghana et l'ACBF est une formidable bénédiction pour nous et l'occasion pour le Ghana d'accueillir la 26e Session du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF est donc une chose qui nous tient à cœur.


Honorable Ken Ofori Atta, Ministre des Finances du Ghana et actuel Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF
Goodall Gondwe

L'Afrique a autant besoin de l'ACBF maintenant qu'au moment de sa création en 1991, et probablement plus.


Honorable Goodall Gondwe, ancien Président du Conseil des Gouverneurs de l'ACBF et Ministre des Finances du Malawi
Lamin Momodou

À notre avis, les réalisations remarquables de l'ACBF au cours des 26 dernières années ne sont pas fortuites. Elles sont le fruit d’un travail acharné, du dévouement, de l’engagement, d’un leadership déterminé, de l’appui des pays membres et d’un partenariat productif.


M. Lamin Momodou MANNEH, Directeur du Centre de service régional du PNUD pour l'Afrique
Erastus Mwencha

La reconnaissance de l'ACBF comme Agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités inaugure une nouvelle ère de renforcement des capacités par l'ACBF qui nécessitera un niveau d'engagement politique et un soutien financier appropriés de la part de toutes les parties prenantes.


S.E. Erastus Mwencha, Président du Conseil d’administration de l'ACBF
Thomas Kwesi Quartey

L'ACBF a reçu le statut d'agence spécialisée en raison de son potentiel de transformation de l'Afrique par le renforcement des capacités.


S.E. Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'UA
1
2
3
4
5
X